A la rencontre des oiseaux d’eau

Pour la première sortie Nature de la saison, le club s’est rendu au plan d’eau de Saint-Nicolas-de-la-Grave, à la confluence du Tarn et de la Garonne. Ce plan d’eau, créé artificiellement avec l’installation de l’usine hydroélectrique de Lamagistère et de la centrale nucléaire de Golfech, est aujourd’hui une zone refuge pour les oiseaux, et notamment les oiseaux migrateurs.

La Société Savante des Sciences Naturelles de Tarn-et-Garonne y anime un observatoire ornithologique, récemment réaménagé.

Après une marche d’approche de 3 kms, nous avons découvert la « cabane » d »observation, équipée de longues-vues et d’une caméra qui retransmet en direct les observations sur un écran… du quoi satisfaire, même les plus jeunes. Nous y avons observé de nombreux oiseaux, et en particulier la majestueuse grande aigrette ou l’étonnante spatule blanche, mais aussi hérons, goélands, grèbe huppé ou courlis cendré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s